Les 10 raisons d’échec d’une campagne Social Media

par Marie Beaupere
le 26/09/2017

Vous avez très certainement déjà entendu parler de « bide total » en termes de campagne Social Media. Les journalistes, blogueurs et autres pseudos experts adorent écrire sur ce type de sujet ! Mais on ne peut pas leur en vouloir, c’est bien normal. Surtout si ce sont d’importantes entreprises ! On se demande toujours « Pourquoi ? », « Pourquoi ont-ils échoué ? ». Et bien, nous allons voir ensemble aujourd’hui, quelles sont les raisons d’échec, pour une campagne Social Media d’entreprise ! Et évidemment, quelques conseils pour éviter la catastrophe !

1. Mal ou non-définition des objectifs de la stratégie entreprise

C’est vrai que ça peut paraître évident parfois, pour certaines campagnes… Gain de fans, augmentation des ventes, faire connaître la page, faire connaître l’entreprise… Mais vous voyez bien que tous ces objectifs sont différents. Parfois, ils peuvent cependant être complémentaires. En fait, c’est  pour départager toutes ces petites subtilités qu’il faut prendre le temps de réfléchir à ses objectifs. Ils seront différents d’une campagne à une autre et surtout, d’une période donnée à une autre. Il ne faut donc pas les oublier.

2. Ne pas se préoccuper de ses cibles pour sa campagne Social Media

Tout comme vos objectifs, vos cibles sont le cœur de votre campagne. Sans elles, vous n’auriez aucune raison de faire tous ces efforts. Alors les étudier, les comprendre, les écouter, les classer par ordre d’importance, leur donner satisfaction… C’est autant de pistes qu’il ne faut pas négliger pour atteindre vos objectifs. Il ne suffit pas de « voir à peu près » qui elles sont.

3. Budget fait à la va-vite

Malheureusement, le Social Media n’y échappe pas. Le budget est une étape incontournable pour la construction d’une campagne qui fonctionne ! Ne pas s’alarmer ! Ce n’est pas parce que votre budget ne possède pas au minimum cinq « zéro », que votre campagne ne va pas fonctionner ! Il suffit d’adapter sa stratégie.

4. Ne pas communiquer les bonnes informations sur le bon réseau social

Si votre information est très intéressante, que vous avez fait une infographie parfaitement exécutée ou encore une vidéo digne du plus grand réalisateur, mais que PERSONNE n’y  prête attention, c’est qu’il y a un problème, non ? Vous perdrez alors du temps ET de l’argent. C’est que votre post ne se trouve pas au bon endroit.

5. Ne pas faire de veille

Avant de lancer votre campagne de Social Media, il faut regarder ce que fait le voisin, même le plus éloigné. Il se peut que vous trouviez des idées sympas ou bien, que cela vous donne envie de modifier votre stratégie, car celle de vos concurrents, ressemble un peu à la vôtre.

6. Penser que l’on n’a pas besoin de l’avis d’autres personnes (professionnels)

Un œil neuf, un œil expert, est grandement recommandé  pour la réussite de votre campagne, surtout si c’est votre grande première en solo ! Chaque entreprise, chaque campagne est différente et mérite des conseils adaptés.

7. Non-gestion des retours négatifs durant la campagne Social Media

Nous parlons souvent « d’analyses après les campagnes » (voir #10). Mais parfois, il nous arrive d’oublier l’importance d’un audit de communication. Il permet de mesurer l’impact des actions de communication accomplies jusque-là. Et de fait, adapter la stratégie si besoin, lorsque les retours sont mitigés, avant la catastrophe.

8. Ne pas être organisé

Une campagne Social Media menée à bien, est une campagne qui a nécessité beaucoup, beaucoup d’énergie. Faire des plannings éditoriaux ne suffit pas. Il faut s’avoir s’adapter, prévoir des issues de secours, penser à tout. Prévoir l’imprévisible, afin de n’être jamais surpris.

9. Avoir un mauvais CM

Oui, il faut le dire. Ce genre d’action de communication repose parfois et selon la stratégie mise en place, sur les épaules d’un Community Manager. Mais s’il commet des erreurs à tout bout de champ, la campagne mise en place risque de faire un flop, voire un badbuzz. D’ailleurs, vous pouvez consulter notre article à ce sujet, qui reprend les 10 erreurs commises régulièrement par les CM.

10. Ne pas faire d’analyses après la campagne

Vous avez réussi : Pourquoi ? Vous avez échoué : Pourquoi ? Il y aura d’autres actions de communication à mettre en place dans les mois qui suivront, alors il faut absolument faire un bilan de campagne, pour en dégager vos points fortset vos points faibles. Le but étant alors d’améliorer, de vous améliorer pour que la prochaine campagne Social Media soit encore meilleure que la précédente.

Quel bilan pouvez-vous tirer de votre dernière campagne Social Media ? Pensez-vous être au point pour les prochaines ?

ÉCRIT AVEC PASSION PAR
Marie Beaupere

Marie vous accompagne dans votre stratégie de communication. Sa créativité et sa maîtrise de l’ensemble des logiciels graphiques lui permettent de conseiller et de concevoir les maquettes et prototypes de vos projets. Fan d’organisation, elle est l’agenda de l’agence et veille à ce que chaque membre de l’équipe traite l’ensemble des projets dans les délais impartis.

Et sinon ? Vous en pensez quoi ?

À lire également

utiliser instagram dans son entreprise
31/10/2017
Instagram propose depuis juin 2016, des fonctionnalités rendant le réseau social plus attrayant pour les entreprises, comme les statistiques de la page business, la promotion payante de post ou bien…
les erreurs des entreprises sur les réseaux sociaux
13/03/2017
Aujourd’hui, la présence d’une entreprise sur les réseaux sociaux est une nécessité. Allant de pair avec votre site web, ces formidables canaux de communication vous permettent de promouvoir l’…
mesurer l'efficacité de sa campagne réseaux sociaux
26/09/2016
Récupérer des preuves chiffrées de la réussite de sa stratégie sur les réseaux sociaux est primordial pour l’entreprise. La communication et le webmarketing sont des sciences moles, relayées encore…

Un Devis Gratuit !

C'est le moment de se lancer ! L'étude est gratuite et sans engagement.
Nos conseillers construisent avec vous un projet sur mesure en respectant vos contraintes de budget et de délais.